Dissociation – EP ///

Nos modes de pensées sont mis à mal, nous sommes bousculés dans nos convictions – de croissance infinie, de prédation sur l’environnement…

Nous reprenons individuellement et collectivement conscience de notre fragilité, de notre propre mort. C’est une société toute entière qui semble s’être protégée via un mécanisme psychologique appelé Dissociation : « la prise en compte de la réalité et du vécu est inhibée (pensée, jugement, sentiment), de façon temporaire ou durable, pour supporter un traumatisme psychique. »


U n i o n & F r a c t i o n .

Nous pouvons nous réveiller progressivement, contempler les merveilles qui nous entourent, prendre du recul sur l’évolution majestueuse de la vie. Nous pouvons rêver au-delà des limites de l’espace, admirer les réalisations ancestrales qui ont traversé les âges…

… mais l’existence de cet ensemble fragile est remise en question par le comportement des hommes, qui nous renferment et nous rabaissent. Les rapports de domination sont omniprésents, les oppressions incessantes. Certaines victimes meurtries s’engagent alors dans un combat, tandis que d’autres ne peuvent être qu’anéanties.


M é c a n i s a t i o n .

L’ère de la mécanisation, âge de « progrès » fulgurants d’après certains…

Le commencement d’un nouvel asservissement pour la plupart du vivant, humain et non-humain.

La destruction systématique et la première extermination naissent ici, la machine engloutissant et anéantissant tout sur son passage, pour nourrir une civilisation insatiable…


I m p l o s i o n .

Les techno-prophètes envoûtent toujours plus de nouveaux adeptes dans leur religion pleine de promesses salvatrices.

La situation est inextricable, le système s’emballe et se retrouve empêtré dans les mailles du filet qu’il a lui-même tissé, piégé par des flux toujours plus rapides, nombreux et complexes.


D i v i s i o n .

Le visage de l’ennemi est désormais bien visible : nos « élites » font vibrer les tambours de guerre et appliquent la stratégie du Diviser pour mieux Régner afin de perpétuer leurs dominations.

Conscients que nous avons créé les conditions favorables à notre auto-destruction, nous vivons l’effondrement de notre civilisation moderne.


Travail sous Licence Art Libre

Cette musique est sous licence art-libre : vous pouvez vous l’approprier, la copier, la distribuer, la transformer, l’utiliser librement dans vos créations, … nous vous invitons à creuser les conditions de la licence ici : https://artlibre.org/

Pour ceux qui souhaiteraient remixer-triturer-utiliser ces morceaux, vous pouvez récupérer les morceaux en multipistes ici : [lien disponible le 11/10/2019]

S’inscrire à notre newsletter //

Vous recevrez occasionnellement des nouvelles de notre univers :
dates de concerts, sorties de clips, nouveaux morceaux, poèmes, …

* indicates required

Concerts ///

Actualités ///

11 septembre // Sortie Clip Union-Fraction

A travers ce diptyque nous avons choisi d’opposer le somptueux monde vivant à l’étroitesse d’esprit de notre civilisation qui dresse des barrières entre les corps et les esprits, entre humains et non-humains.

Malheureusement notre ville natale balafrée de barbelés, Calais, est « parfaite » pour l’illustrer…

13 septembre // CROSSROADS FESTIVAL – Roubaix

Nous jouerons le vendredi 13 octobre à 16h30 à la Condition Publique de Roubaix, en compagnie des amis de Kosmosuna, Kids From Atlas, Old Tree’z, Okala, …

Entrée gratuite

Toutes les informations sur le festival ici

1er juin // Chez Oim Fest

Nous étions au Chez Oim Fest’ ce samedi 1er juin. Quel beau festival, chaleureux et familial. Merci encore à toute l’équipe pour son accueil aux petits oignons dont nous nous souviendrons longtemps !

On a aussi discuté sur Radio Scarpe Sensée, vous pouvez retrouver notre petite entrevue ici : https://radioscarpesensee.com/direct-chez-oim-fest/

12 avril // Les 4 Ecluses – Dunkerque – Tremplin l’Ascenseur

On va avoir besoin de votre soutien le 12 avril à Dunkerque si vous voulez qu’on joue aux Les Nuits Secretes et au Festival Bonnaventure !!! 🔥🔥🔥

23 & 24 février // Flâneries sonores – Le Channel – Calais

Nous venons de jouer nos premiers concerts dans notre ville d’origine à tous les deux, Calais, et c’est bien cool de jouer pour la famille (au sens littéral du terme ^^)

C’est dans le Pavillon des plantes que le public a pu nous découvrir à travers un parcours de découverte dans lequel jouait également Seule Tourbe (amis fans de Stupeflip et autres déjanteries, allez y jeter une oreille, vous ne serez pas déçus)

Merci à Julie, Sigolène et toute l’équipe du Channel pour son accueil et la confiance qu’ils nous ont accordé pour ces deux bien belles journées !